Visa de sortie

Publié le par mailan

Poste frontière de Gatuna


S’il y a bien une chose que le Rwanda n’est pas, c’est une terre d’asile.
Vous me direz ca tombe bien, tres peu de gens cherchent a s’y exiler. S’y exiler peut etre pas, mais s’y installer pour quelques mois le temps de chercher un nouveau travail… c’etait notre intention.

Nous avions malheureusement oublie nos amis de l’immigration. En general, je n’aime pas les services de l’immigration, ni ici ni ailleurs, et encore moins en france. Il faut dire que j’ai tout pour ne pas plaire aux services rwandais: passeport francais, qq mois passes a Goma l’an dernier, et pas de boulot.

A savoir, pour tous les pays qui n’ont pas d’ambassade rwandaise, et qui ont besoin d’un visa a l’entrée, il est necessaire de faire une demande d’entry facility sur internet (www.migration.gov.rw
). En general ca prend quelques jours avant d’avoir une reponse, et un laisser passer qui, moyennant 60 dollars, vous permettra de franchir le seuil de l’aeroport – ou du poste frontiere.

Quand vous avez le grand malheur d’etre compatriote de feu Mitterand, ca donne plutot (veridique)
  • - après une semaine, email re-demandant la date de naissance que vous avez deja saisie sur le formulaire internet
  • - après deux semaines email re-demandant votre lieu de naissance
  • - après trois semaines email demandant a ce que la personne que vous venez visiter aille ecrire et signer une attestation aux services de l’immigration
  • - après un mois soit vous avez abandonne, soit votre cher billet d’avion a du etre annule, soit vous insistez en envoyant des emails du genre “urgent: besoin entry facility mon avion part dans 48h”
  • - après six semaines, soit vous avez abandonne si vous ne l’aviez pas fait avant, soit vous arrivez par une erreur du systeme et si vraiment vous aimez le Rwanda a monter a bord de l’avion. Si vous etes a un poste frontiere terrestre, essayez de faire ami-ami avec les douaniers, enfin en general ca ne marche pas
  • - a votre arrivee a l’aeroport de Kigali, on vous renvoie directement a l’envoyeur, faute d’entry facility.
Heureusement et par chance, a notre retour au Rwanda il y a 6 semaines, grace a des amis et a deux heures de palabres en kinyarwanda, j’ai reussi a passer – apparamment mon entry facility c’etait perdue. Il y a desfois ou vraiment je me demande pourquoi j’insiste tant a aller au Rwanda.

Ce que je vous decris plus haut, c’est la facon rwandaise, polie et policee, de vous envoyer voir ailleur s’il fait plus chaud.

Suite des aventures. Apres l’entrée dans le pays, vous n’avez que 15j de repis. Il faut aller demander un visa, touristique dans notre cas. Moi qui croyais que le Rwanda voulait developer le tourisme… peut etre devront ils reflechir a cette histoire de visa avant de songer a multiplier les hotels 5 etoiles comme des petits fours.

Pleine de bonne volonte, je me rends a l’immigration pour demander un visa de tourisme. On m’informe que je ne pourrai avoir qu’un mois, non renouvelable. On n’aime pas les tourists long term par ici. Ah j’oubliai, la target c’est le tourisme de luxe. Trois jours de gorilla trekking, 1500 USD, trois nuits au Virunga Lodge, idem. C’est sur qu’a ce prix la je ne suis pas tres rentable.

Bon signe, après quelques jours on me fait signe que ma demande de visa est acceptee. Je paie (50USD), et viens recuperer mon passeport quelques jours plus tard.
Sacrebleu quels farceurs. Ils ont fait commencer mon visa d’un mois quasiment a la date de mon entrée dans le pays. Je me suis fait arnaquer de dix jours de visa. Il y a desfois ou vraiment je me re-demande pourquoi j’insiste tant a aller au Rwanda.

Et voila, nous y voila, le visa est fini, donc ce 24 avril nous voici dans le premier bus pour Kampala, je viens en quelque sorte de me faire expulser. Ok on ne m’a pas mise dans un charter entouree de deux policemen equipes d’un gros oreiller. Mais je me sens flouee, decue, et comme vous l’aurez surement remarque dans le ton de cet article quelque peu degoutee.

Cependant, tout est bien qui finit bien. Arrivee a la douane a Gatuna, frontiere avec l’Uganda. Un peu endormis par deux heures de bus matinales. Une dame souriante me demande combien de temps je compte rester en Uganda. “un mois, est ce que ce serait possible d’avoir un visa d’un mois?” je m’apprete a supplier, a raconter des sornettes. Elle me sourit et me rend mon passeport. 2 months visa. Vive l’Uganda.

Morale pour Sarko: la politique de l’immigration, c’est ce qui donne l’image du pays a l’etranger. Et l’image de la France en ce moment, c’est pingrerie et mesquinerie dans le meme bateau.

Publié dans outside rwanda

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Clémentine 25/06/2008 18:28

Bonjour !Ouaa je suis...surprise et en meme temps un peu desemparée. En fait je suis censée partir pour le Rwanda dans 3 semaines et la famille d'une amie qui doit m'accueillir au Rwanda ne m'a toujours pas envoyé un mail d'invitation pour que je puisse essayer d'obtenir un visa.C'est trop tard ? impossible ? Qu'en penses tu ?Merci !Clémentine

mailan 01/07/2008 13:55


Bonjour Clémentine. As tu fais la demande d'entry facility sur le site internet? as tu recu une réponse? l'entry facility c'est principalement pour les francais, ou toute autre personne qui n'a pas
d'ambassade du rwanda dans son pays.
La lettre d'invitation, ils la demandent souvent, mais pas tout le temps. tu peux dire que tu vas juste visiter le pays, que tu ne connais personne en particulier...
sinon, tu peux toujours aller dans des agences de voyage, parfois ils peuvent t'aider à avoir un visa. ou au pire, je peux te faire une lettre :-)


Geneviève Ciavaglini 28/04/2008 21:28

Maïlan,C'est avec le plus grand plaisir que nous avons retrouvé tes chroniques régulières toujours aussi bien écrites et si vivantes, même si celle de ce jour aurait pu, comme bien d'autres auparavant, être plus gaie !Donc vous voilà maintenant en Uganda. Ou êtes vous précisémment ? Bises de Genenviève et Jean Jacques