Elle vaut bien 3 vaches, ma fille!??

Publié le par mailan

Petite pause dans l'écriture d'articles, le temps de revenir s'installer au Rwanda.... et d'avoir des choses à vous raconter autre que... "on a repeint le sol de notre nouvelle maison"!

Le week end dernier, c’était le mariage de Yussuf. Je n’ai été qu’a la cérémonie de la dot, première partie d’une looooongue et mouvementée journée. Mais je dois dire que c’est l’une des cérémonies qui m’a le plus émue de tous les mariages où j’ai été ! (no offence )
en umuchanana, habit traditionnel
Peut être pas la dot elle-même, l’idée d’échanger sa femme contre trois vaches (et encore si le futur époux est riche) ne me séduit pas particulièrement… d’ailleurs cette histoire a été expédiée en deux minutes entre deux blagues sur les vaches de l’ouest, qui sont ‘achement plus mieux que les vaches du sud ! (et c’est vrai) Mais pour le reste de la cérémonie.

Je l’ai déjà racontée dans un
vieil article, mais comme la c’est en live vous y avez droit de nouveau.

La ‘famille’ du futur marié arrive chez la futur mariée.
Nous sommes accueillis par de petits cadeaux au son des tambours. On se sent vraiment accueilli par un clan. Les ‘chefs de clan’ (ou les ‘vieux’) lancent la discussion, et les premières blagues fusent. - « on vous a invités à nous rendre visite, et maintenant vous nous dites que vous voulez une de nos filles, qu’est ce que ce sera après ?? » - « vous (parlant au ‘vieux’ de l’autre camp) êtes bien trop vieux pour avoir notre fille, c’est hors de question », « mais ça n’est pas pour moi c’est pour mon neveu » - et beaucoup beaucoup d’autres ..

Quand Yussuf est accepté comme prétendant ‘potable’ (« il fera un bon guerrier »), un représentant de sa famille va demander à sa future femme si elle accepte de l’épouser. Elle accepte. Trois fois. C’est la coutume. Mais on ne la voit toujours pas, elle est cachée dans la maison.

Finalement, après un long suspense (« bon d’accord, après tout vous êtes venus depuis Kigali »), la fiancée fait finalement son entrée, magnifiquement vêtue … de peau de noix de coco ! eh oui, la cérémonie se fait à l’ancienne, et les mariés sont vêtus traditionnellement : Yussuf tout en noir et blanc, avec une cane recouverte de poils de chèvre noirs et blanc. Sa fiancée en parure dorée et marron, tissée en noix de coco.

Mais la partie est loin d’être gagnée, la fiancée en question est entourée de ses 4 ‘frères’, qui la protègent armés de leurs lances en bois. L’un après l’autre, quatre amis de Yussuf, eux aussi tout de noir-et-blanc vêtus, se heurtent au refus des frères : « Yussuf s’occupera bien d’elle », « il n’est pas question que nous laissons partir notre sœur préférée » ; « il est venu de Kigali », « il n’a pas pris rendez vous, qu’il revienne un autre jour »… dur dur les frères ! Yussuf enfin s’avance, et d’une voix lourde d’émotion plaide sa cause : « je prendrai soin d’elle comme d’un trésor », « je la chérirai, aucun mal ne lui arrivera »… les frères refusent. Tellement qu’a la fin j’y croyais vraiment, qu’ils ne voulaient pas donner leur sœur. Tout le monde joue le jeu à fond, je pense que c’est improvisé, ce qui donne beaucoup d’émotions.

Enfin Yussuf insiste « je suis sans peur et sans reproche, et je ne partirai pas sans ma bien aimée » (si si, tout droit sorti de robin des bois !)… et les frères cèdent. A partir de là c’est la fête, offrandes traditionnelles aux anciens, et tout le monde est invité à manger et danser…. Danses traditionnelles bien sûr.

Publié dans life in rwanda

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Von Helmut 28/06/2008 17:03

Merci de ces informations sur la coutume de cette dot africaine.Auriez-vous des informations sur d'autres coutumes qui ont lieu avant cette ceremonie surtout en rapport avec la preparation de la future mariee. Il parait que c'est en plus sur leur beaute et fait l'envie de bcp d'hommes qui ont eu ou qui croisent la fille / femme de cette Afrique centrale.

mailan 01/07/2008 13:02


Ca oui, il y en a des choses qui se passent avant le mariage au Rwanda, du moins dans les traditions. Assez surprenantes d'ailleurs, complètement à l'opposé des FGM et autres barbaries.
Toute une éducation sexuelle pour les femmes, et meme des manoeuvres visant à s'assurer qu'elles aient le plus de plaisir possible! Je ne vais pas vous donner plus de détails ici, mais il y a un
livre tres complet récemment re-publié sur les pratiques sexuelles traditionnelles au rwanda, honnetement ca vaut le coup pour renvoyer a leurs moutons tous ceux qui pensent que les FGM sont
pratiquées partout en afrique.
Je ne pense pas que ca soit encore tres pratiqué, mais je me souviens de quelques amies de MSF qui me disaient qu'elles voyaient encore passer pas mal de femmes dans ce cas, dans la campagne...