no comment

Publié le par mailan

La semaine dernière, le neveu de notre ami Prosper est mort. Il avait tout juste un an. Un petit garcon bien tranquille, bien mignon.
Il est tombé malade - sa mère l'a amené à l'hopital. Ils l'ont renvoyé a la maison avec qq comprimés (paracetamol?). Il est mort le soir même.

Le mois dernier une amie de Dati est décédée en donnant naissance à son bébé. Parce que les docteurs avaient "oublié" qu'ils devaient lui faire une anesthesie générale (elle etait handicapée au niveau des jambes). Si j'ai bien compris elle a eu une CIVD, et est décédée après quelques jours dans le coma. Dans le meilleur hopital de Kigali.

Le systeme de santé au Rwanda est évidemment - et c'est compréhensible - loin d'etre parfait. Une trentaine de docteurs spécialistes sur tout le pays. Des docteurs dans les hopitaux mais pas dans les centres de santé. Là n'est pas mon propos, même s'il y aurait beaucoup à dire.

Ce qui me choque, c'est l'impunité, le total manque de responsabilité de ces docteurs. "Il n'y a rien à faire" qu'on vous dit. Pas de drame, pas de scandale. La fatalité, quoi.

Bien sûr, je ne parle pas des extrèmes à l'américaine. Et bien sur, si on commencait à mettre en prison le peu de docteurs rwandais en fonction - qui doivent par ailleurs travailler avec un outillage souvent pré-historique et dans des conditions extremes - on n'arrangerait pas le problème. Mais quand même, il devrait y avoir un juste milieu. non?

Publié dans life in rwanda

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article