la dot

Publié le par mailan

Ce midi je suis tombee sur un ami qui va bientot 'cloturer le champs', et ca m'a fait réaliser que je ne vous avais pas encore raconté la cérémonie de la dot au rwanda - et pourtant ca vaut le coup !

'Cloturer le champs', donc, dans une poétique analogie avec la race bovine, veut dire 'réserver' sa future femme: vous serez le seul à pouvoir entrer dans son champ ... bon pas de blague salace la dedans, c'est comme ca que ca se dit ici.

L'idée est donc que le futur marié doit venir, accompagné de très bons amis à lui, et de la dot (donc autant que possible la vache, si si, sur ses quatre pattes, enrubannée et décorée kitch à souhait), chez la famille de la future mariée. Cette dernière doit rester bien cachée dans sa chambre (mais a le droit d'écouter aux portes).

Le futur marié donc, vient faire sa demande au père de la future mariée. Jusque là normal, un peu vieux jeu mais normal. La où les choses deviennent corsées, c'est qu'a ce moment là s'engage une joute verbale, presque une pièce de théâtre, où les réparties les plus comiques ou bien tournées marquent le plus de point. Le tout étant improvisé bien sur !

Le but est pour le père de la future mariée de refuser autant que possible de donner sa fille, et pour l'autre de trouver tous les arguments possible pour la gagner. Exemple raconté par un de mes collègues:

"- le père: ah non, impossible, ma fille va rentrer au couvent

- le fiancé: comment ca ?

- le père : oui oui, sa vie sera consacrée à dieu

- le fiancé : ah merci infiniement, vraiment de votre bonté

- le père : comment ca ?

- le fiancé : oui, étant donné que je m'appelle Jesus (véridique) vous venez de me donner votre fille"

Parfois on peut faire appel a des professionnels de la joute verbale, qui sont même payés pour ça.

Enfin, après qq heures (si si !) de palabres, le père finit (normalement) par céder sa fille, et l'équipe du futur marié peut rentrer chez lui pour raconter avec moultes exemples et commentaires le duel qui vient d'avoir lieu.

Sympa non ?

Publié dans life in rwanda

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Rachel 01/07/2006 15:23

Moi je suis pas encore en vacances !!
Rigolo cette coutume du mariage, ça changerait des traditionnels discours du père de la mariée ou du marié.
Tu nous fait une démonstration de danse de fonctionnaire à ton retour ? Big bisous !
Rachel